Connexion

Travail au noir = DANGER

5 décembre 2014 : La veuve d’un particulier employant une aide à domicile vient de se voir condamnée à payer 15.000 € d’indemnité pour travail dissimulé à la salariée de son défunt mari

En effet, ce monsieur avait payé en espèces la partie des heures d’aide à domicile non couvertes par l’APA et n’avait pas déclaré ces heures au CESU, de sorte qu’aucune cotisation sociale n’avait été payée.

Après son décès, l’aide à domicile a saisi les prud’hommes et a obtenu plus de 15 000 € à titre d’indemnité pour travail dissimulé !

Cour de cassation (arrêt du 20 novembre 2013 n° 12-20463.

On ne le répétera jamais assez : employer un salarié à domicile « au noir » est très risqué, même pour un particulier employeur.