Connexion

Fiche de paye salarié à domicile (CESU)

Paie salarié CESUVous employez un salarié CESU et il vous réclame des fiches de paie. Quel intérêt ? Comment faire ?

Faut il faire une fiche de paie alors que le CESU en fournit une ?

Il pourrait sembler facultatif de faire des fiches de paye à votre salarié à domicile puisque le CESU lui fournit des « attestations de salaire »  .

Malgré cela il est conseillé de faire vos propres fiches de paye afin :

  • d’y faire figurer toutes les informations utiles (dates des congés, remboursement des frais de transport, etc.)
  • de garder une trace des dates de congés, des arrêts maladie de votre salarié, etc.
  • de permettre à votre salarié de connaitre ses droits à congés
  • de garder une trace du paiement du salaire (ex : CESU pré-financés, chèque, etc) ou des déductions de ce salaire (maladie, congés pour convenance personnelle, etc)
  • etc …

Particulier employeur Zen a listé 3 bonnes raisons de faire vos propres fiches de paie.

Pour votre salarié aussi, il est important d’avoir des fiches de salaire car malheureusement d’après les témoignages de nos clients certaines administrations ou banques refusent celles du CESU, ne les jugeant pas valides.

A noter : vous devez garder des doubles PAPIER de ces fiches de paye pendant 5 ans à compter de la fin de contrat.

Quelles sont les informations à indiquer sur votre fiche de paie ?

Il existe sur le fiche de paie des éléments obligatoires légalement (salaire, horaires effectués, convention collective dont dépend votre salarié CESU, coordonnées – les vôtres et celles de votre employée de maison, etc), et des éléments qui peuvent vraiment simplifier votre vie (exemple : suivi des congés payés pris et acquis, suivi des absences …) et celle de votre salarié à domicile (récapitulatif annuel du net imposable, droits à congés, etc.)

Voir la fiche Les éléments de la fiche de paye

Quel est le calendrier annuel de la paye ?

En tant qu’employeur, vous devez par ailleurs surveiller un certain nombre de points dans l’année, afin d’adapter la rémunération de votre aide à domicile à ces évolutions sociales et légales : salaire minimum (SMIC ou minimum conventionnel), charges sociales, exonérations de cotisations supprimées ou créées, etc.

Pour suivre cela, appuyez-vous sur notre Calendrier de la paye

Et pour être tenus au courant de l’actualité des particuliers employeurs, abonnez vous à notre lettre d’information gratuite !