skip to Main Content

Une relation saine et durable avec votre salarié à domicile !

Pas de prise de tête avec son aide à domicile !

Juliette est assignée aux prud’hommes par son aide ménagère car celle-ci prétend n’avoir pas donné son accord pour des congés payés pris par anticipation qu’elle avait pourtant bien accepté oralement.

Sonia, aide à domicile, ne comprend pas l’attestation que lui envoie le CESU, ni le détail de son salaire et accumule du ressenti contre son employeur pensant qu’il ne lui verse pas tout ce qu’il lui doit.

Le prof de maths du fils d’Aurélie a disparu deux mois sans donner signe de vie, puis a refait surface. Comme Aurélie n’a pas envoyé de demande de justification d’absence, elle ne peut pas le licencier alors même qu’elle a, du coup, embauché un autre professeur particulier pour son fils Alexandre.

Pierre, jardinier, voudrait bien se former pour améliorer ses compétences pour le bénéfice de ses employeurs comme pour le sien, mais ne sait pas qu’il dispose d’un CPF.

En embauchant un salarié à domicile, vous ne pouvez pas prévoir quelle sera votre relation dans la durée.

Vous pensez partir sur une relation de confiance et ne pensez pas aux précautions à prendre pour entretenir le climat de cette confiance et vous prémunir d’un éventuel conflit par la suite. 

Bien que les noms aient été changés, tous les cas cités ci-dessus sont des cas réels …

Heureusement ces cas ne sont pas la majorité, et la plupart du temps la relation avec votre nounou se passe en bonne intelligence. C’est d’ailleurs ce que nous vous souhaitons à tous !

Mais, même quand tout se passe bien, écrire ce que l’on dit dans un format légal, ne fait que renforcer la sérénité de la relation.

Il vous suffirait simplement de suivre quelques règles et noter quelques informations sur un modèle éprouvé pour séréniser cette relation et vous protéger des risques …

Par exemple :

– écrire les dates des congés payés prévus et pris sur la feuille de paye
– indiquer les jours d’absence de votre aide à domicile sur sa fiche de paie
– lui envoyer une demande de justification d’absence lorsqu’il/elle est absent(e) sans prévenir…
– …

Les quelques outils simples pour faire cela sont disponibles dans la formule zen « Au quotidien »

D’après notre expérience, plus de 80% des conflits de fin de contrat pourraient être évités grâce à ces outils : fiche de paye, demande de congés, … !  

Décidez aujourd’hui de limiter les risques !

D’autant plus que vous ne risquez rien !

Vous avez 30 jours – 1 mois complet — pour tester cette formule.

Et si par extraordinaire cela ne vous convenait pas, alors demandez-nous le REMBOURSEMENT IMMEDIAT et SANS CONDITIONS !

Back To Top

Nos services

Libérez vous de la complexité de l’embauche, de la paie, des congés, de la fin de contrat...

Laissez vous guider pas à pas, en utilisant des outils automatiques et des modèles faciles à personnaliser
Si besoin, nos experts sont à vos côtés.


Espace privé

Accédez aux documents et outils de l'espace privé